samNé à Nantes, je suis passionné de dessin depuis l’enfance. Premier contact avec le tatouage en 1998 à l’âge de 18 ans en me faisant encrer par Bruno, Atlantic Tattoo à Nantes, installé rue Briord à l’époque. 1ère expérience à jamais gravée sur ma peau et dans mon esprit. Dès lors les motifs se révèleront peu à peu sur ma peau.

Ma vie de tatoué passe un cap le jour où je pousse la porte du studio Bizarroid tattoo tenu par le talentueux Vincent (aujourd’hui installé à Montréal) à Nantes. J’enchaîne alors des pièces de plus en plus importantes et découvre ce qu’est vraiment le tatouage ! et apprend à dompter sa douleur (et oui ça fais mal ! très mal même parfois ! n’est déplaise aux porteurs de kanjis et autres chiffres romains.. )

Comptable de formation suivi de 3 années d’apprentissage aux arts graphiques à l’ECV de Nantes , c’est en 2005 que germe l’idée de manier à mon tour les aiguilles. S’en suivra plusieurs et longues années pour commencer à appréhender ce métier, les conseils de plusieurs tatoueurs de la région Bretagne dont Yfic Tatouages installé à Morlaix depuis de nombreuses années, je passe également un an en 2006 à Saint Nazaire chez Génération Tatttoo où je fais l’accueil et les dessins. Je fais un rapide passage en 2008 chez Tattoo 55 à Saint Brieuc, boutique où l’esprit du tatouage des débuts est resté intact, visite éclair mais qui me marquera. C’est donc en 2011 que j’ouvre ma propre boutique, “SAMPIQUE TATOUAGE“, à Saint-Nicolas de Redon où j’ai passé une partie de ma jeunesse.

sam2Ma vision du tatouage aujourd’hui :

Ce n’est pas un acte anodin et il doit rester quelque chose de réfléchi et de personnel.

Beaucoup de personnes viennent malheureusement avec directement des photos de tatouages prisent sur google et veulent se faire les mêmes.

C’est à la vue de la photo que l’idée leur est ainsi venue alors que cela devrai être une démarche personnelle…

Le tatouage n’est pas une mode, les motifs quant à eux, oui, peuvent suivre une certaine mode.

Les petits motifs remplissent également les salons de tatouage et viennent orner quelques millimètres de peau de milliers de personnes…attention, ce genre de tatouages vieilli très mal….attention également aux endroits que vous choisirez, abstenez vous de choisir le poignet à moins que ça ne soit pour un gros motif. Attention aux parties visibles : cou, avant bras, les mains et les doigts étant à 99% refusés par les tatoueurs.

Le tatouage se démocratise certes, néanmoins il pourra toujours vous causer du tort dans certaines professions où de part la vision de certains chefs d’entreprises.

Enfin regardez ce que se font tatouer les autres pour s’en inspirer d’accord, mais en aucun cas pour faire du recopiage. N’écoutez pas votre entourage quand un motif que vous avez en tête vous plait, il y en aura toujours pour contester ce choix.

IMG_3677Le niveau des tatoueurs à l’heure actuelle ne cesse d’évoluer, il y en a vraiment pour tous les goûts. Chaque tatoueur progresse à son rythme, certains se spécialisent, d’autres décident de rester polyvalent mais nous avons tous en commun la passion, indispensable à ce métier.
Le prix d’un tatouage est élévé, certes, mais dans cet acte vous payez les frais de fonctionnements du studio, les consommables, les charges qui sont énormes et enfin le talent du tatoueur, son savoir faire…des prix trop bas doivent vous alerter.

Pour finir, un tatouage réfléchi et assumé ne sera jamais regretté.